Joost Meerloo expose le menticide

Visibles par le grand-public qui n'est pas encore inscrit. Les messages sont effacés automatiquement après 120 jours. Un peu l'équivalent d'un immense chat de groupe, visible par tous, incluant les visiteurs.
Répondre
Avatar du membre
cgelinas
Site Admin
Messages : 405
Enregistré le : 18 janv. 2021, 11:01
Localisation : Lévis, QC

Plus les ennemis des peuples confondent et mentent, moins la population sera capable d'affronter la crise.

Qu'il s'agisse de la crise-COVID-19 ou d'une autre crise.

--

Aujourd'hui, ces ennemis des peuples, incluant contre les Québécois et les Canadiens, sont fédérés, de manière plus ou moins formelle.

La vaste majorité des "élus" et leurs cours, les "grands médias" et les divers mercenaires alignés sur les impératifs mondialistes, technocratiques et transhumanistes agissent contre les peuples.

Ces tenants largement auto-déclarés d'un pouvoir centralisateur qu'ils se sont appropriés et continuent de protéger pour les leurs, exclusivement, n'ont aucune gêne à détruire la beauté, au sens large, pour accorder un maximum de ressources à leur oeuvre de destruction.

D'ailleurs, la "culture d'annulation" (la "cancel culture") est un exemple patent de cette volonté à détruire tout ce qui pourrait améliorer la cohésion sociale ou l'expérience humaine, dans son ensemble.

Ces parasites n'ont pas leur place dans un monde de créateurs et de co-créateurs qui veulent mieux.

--

Il appartiendra donc à ces parasites de faire face aux conséquences de leurs actes.

Que ces actes soient directs ou indirects, leur parasitage doit être neutralisé, sans délais, sans peur et sans égard aux désillusions du totalitarisme.

Que le totalitarisme soit caché ou avoué, sanitaire ou militaire, ça demeure bel et bien du totalitarisme.

--

En toutes choses, pour alimenter le bien, la bienveillance, la lumière, la fraternité, le respect et l'amour, il faut prioriser la réalité aux illusions.

Les illusions, aussi bien celles de l'OMS, de l'ONU, des membres dégénérés de l'indécent Parti démocrate américain, de la CAQ-mondialiste ou des Trudeau-istes doivent être revues à la lumière de la raison car en ce moment, la fiction d'État plombe le monde et pourrait le mener à sa perte.

--

Le coup de barre qu'il faut donner doit avoir lieu sur tous les fronts.

Tout ce qui ne respecte pas le fait divin en l'humain doit être confronté, apprécié et lorsque nécessaire, supprimé.

C'est en ce sens qu'il serait opportun de refuser ce qui divise pour favoriser ce qui nous unit.

--

L'idée n'est pas de se substituer à l'expérience d'autrui mais bien de faciliter l'expression la plus noble et la plus belle de l'expérience humaine de tous.

Plus que tout, ne jamais faire de mal à autrui.

Même via des approches psychologiques divisives.

--

L'humain a un potentiel infini mais tant que des parasites vont régner dans notre monde, ce potentiel sera limité ou comme c'est de plus en plus le cas, en cette odieuse et mensongère crise-COVID, supprimé.

--

Joost Meerloo le dit mieux que moi:

Tel est le dispositif pavlovien, répétez mécaniquement votre hypothèse et vos suggestions, diminuez l'opportunité de communiquer la dissidence et l'opposition. Telle est la formule simple du conditionnement politique des masses.

Et là, avec la crise-COVID-19, les États et leurs complices médiatiques appliquent un assaut pavlovien contre les peuples.

Tous les peuples doivent refuser cette dérive inhumaine.



-- -- --
Claude Gélinas . Administrateur . Éditeur
libertes.ca | chaudiere.ca .:. Dons: PayPal | DonorBox
Répondre