Une autre infirmière décide de quitter la profession

Visibles par le grand-public qui n'est pas encore inscrit. Les messages sont effacés automatiquement après 120 jours. Un peu l'équivalent d'un immense chat de groupe, visible par tous, incluant les visiteurs.
Répondre
Avatar du membre
cgelinas
Site Admin
Messages : 710
Enregistré le : 18 janv. 2021, 11:01
Localisation : Lévis, QC

Mario Beauvais a publié ce qui suit, dans Facebook...

J'ai ajusté le texte pour en faciliter la lecture (notamment en corrigeant les fautes).

Une autre infirmière décide de quitter la profession.

Lisez pourquoi.


Jenna Bryant Lackey a écrit...

Je suis Jenna, infirmière des urgences depuis 2015. travailleurs de la santé dans le pays, plusieurs sont licenciés de leur travail pour ne pas obtenir la vaxx-ine.

J’adore mon travail. J’aime ma carrière. J’aime mes patients mais.... je ne m'aime plus.

Ma décision n'a pas été influencée par ce que j'ai lu, par ce que j'ai écouté aussi, par un parti politique, un podcast ou qui descend le terrier des théories du complot. Ma décision a été prise par ce que j'ai vu de mes propres yeux.

L'afflux de patients traités avec de nouveaux symptômes tels que les hémorragies subdurales, les arythmies (fib, palpitations, tachycardie, etc.), les effusions péricardiques et pleurales, les accidents vasculaires cérébraux, les saignements profus, etc. et en reliant les points dans lesquels ces patients ont tous une chose en commun.

L’histoire typique est "tout a commencé après que j'ai reçu la vaccine..."

Il ne faut pas un chercheur en fusée pour prendre du recul et remettre en question ce qui se passe ici.

Cependant - on pourrait penser que ça le fait.

Si un médecin vous donnerait un tout nouveau médicament et que quelques jours plus tard après avoir commencé la nouvelle ordonnance, vous commencez à ressentir des symptômes nouveaux pour vous - votre médecin changerait votre médicament.

Pourquoi cette pensée critique et commune n'a-t-elle pas lieu maintenant?

Avons-nous tué ces neurones en respirant trop de CO2?

Je veux dire, vraiment. Où est passé la pensée critique?

Où est passé notre serment de "Do No Harm"?

Pourquoi tant de gens ont-ils peur de remettre en question quelque chose d'une catégorie qui a TOUJOURS pris 5-7 ans pour être médicalement approuvée jusqu'à présent?

Avons-nous mis sur des œillères parce que nous sommes dans un si grand espoir d'un remède alors nous refusons de chercher ailleurs que la perfection ?

La peur affecte beaucoup les gens.

Avez-vous entendu parler de combat ou de vol?

Je ne suis pas là pour influencer votre décision d'obtenir la v-ine ou pas. Je ne suis pas là pour juger votre CHOIX sur ce que vous mettez dans votre corps.

Mais je suis ici pour défendre F R E D O M de choix et de ma propre expérience... je choisis de dire NON.


-- -- --
Fichiers joints
jenna-bryant-lackey.jpg
jenna-bryant-lackey.jpg (141.99 Kio) Vu 19 fois
infirmiere-qui-quitte-le-cirque-covid-19-en-milieu-hospitalier.jpg
infirmiere-qui-quitte-le-cirque-covid-19-en-milieu-hospitalier.jpg (48.15 Kio) Vu 20 fois
Claude Gélinas . Administrateur . Éditeur
libertes.ca | chaudiere.ca .:. Dons: PayPal | DonorBox
Répondre