Y a-t-il de l'insécurité financière, au Québec?

Nous avons hâte de vous accueillir, en tant que membre.
Répondre
Avatar du membre
cgelinas
Site Admin
Messages : 3910
Enregistré le : 18 janv. 2021, 11:01
Localisation : Lévis, QC

Avez-vous conscience de Québécois qui vivent de l'insécurité financière, en ce moment?

Et si oui, dans quels contextes?

Aussi, existe-t-il des manières d'éviter de telles situations?



Source: Ma question, dans VK, Twitter et Facebook



-- -- --
Fichiers joints
tout-a-change-entre-1970-et-aujourd-hui.jpg
tout-a-change-entre-1970-et-aujourd-hui.jpg (65.06 Kio) Vu 592 fois
le-vote-et-votre-souverainete.jpg
le-vote-et-votre-souverainete.jpg (153.39 Kio) Vu 592 fois
faites-attention-a-qui-vous-suivez.jpg
faites-attention-a-qui-vous-suivez.jpg (60.85 Kio) Vu 592 fois
Claude Gélinas . Administrateur . Éditeur
libertes.ca | chaudiere.ca .:. Dons: PayPal | DonorBox
Avatar du membre
cgelinas
Site Admin
Messages : 3910
Enregistré le : 18 janv. 2021, 11:01
Localisation : Lévis, QC

Le commentaire de Melanie Larin...

plusieurs personnes vivent de l'insécurité financière, alimentaire et même pour se loger tout ca à cause de l'inflation qui ne cesse de grandir le prix de l'essence, des aliments et des loyers etc...je fais du bénévolat dans une banque alimentaire avant nous avions 300 personnes par jour nous sommes rendu à 350 personnes qui viennent par jour et on doit en refuser tellement la demande est grandissante, il y a des campements d'itinerants qui se forme un peu partout dans toute les villes du Québec on voit la pauvreté et la misère s'installer partout et de plus en plus

Suivi de celui-ci...

il y a un manque de ressource et d'organisme, manque de logement sociaux et abordable, manque de travail permettant de bien arriver financièrement et les différents paliers de gouvernement font rien pour que sa change ils tentent plutôt de nier le problème ou de le cacher, et la plupart des gens ne se sentent pas toucher car eux arrivent bien alors ils ne prennent pas conscience de la misère des autres mais ca va finir par les rattrapper aussi un jour et là ils va être trop tard...je pense quand tant que citoyen chacun devrait faire sa part pour une société meilleur bénévolat entraide partage etc...


-- -- --
Claude Gélinas . Administrateur . Éditeur
libertes.ca | chaudiere.ca .:. Dons: PayPal | DonorBox
Avatar du membre
cgelinas
Site Admin
Messages : 3910
Enregistré le : 18 janv. 2021, 11:01
Localisation : Lévis, QC

Mon commentaire, dans Facebook...

Une des raisons pour lesquelles j'ai posé cette question est parce que je lis les indicateurs économiques du Canada et de plusieurs autres pays, au quotidien.

C'est un peu comme ça que je demeure au fait des tendances macro-économiques qui ont des effets directs dans les économies des ménages.

Voyant plusieurs indicateurs virer au rouge, depuis quelques années, au Canada, je constate que rien ne s'améliore.

Les jeunes en arrachent de plus en plus car ils ont moins d'aide que les demandeurs d'asile qui débarquent de l'avion et commencent presqu'immédiatement à recevoir de l'argent et des bénéfices, comme le logement gratuit, les transports gratuits, 3 repas par jour gratuits et ils ne parlent ni français, ni anglais et à peine leur propre langue.

La diversité est en train de rayer les Québécois "de la carte", pour ainsi dire et ça a lieu, à nos frais.

Incroyable, non?

Alors, dans de telles conditions, pas surprenant que vous voyez les demandeurs d'asile se promener en Kia de l'année et les Québécois aller en autobus au comptoir alimentaire.

Nous sommes visés par un remplacement de population. C'est aussi simple que ça.

Le tiers-monde fait le bonheur des tyrans mondialistes tant par leur consentement-assuré en faveur du tyran que leur acceptation de conditions moindres que celles que l'on a, typiquement, ici.

Le Québec est un joyau mondial et pour en prendre possession, les mondialistes ont simplement choisi de nous remplacer.

Ce n'est rien contre ceux qui débarquent ici en nombre record (et insoutenable). On ferait pareil.

Mais on ne peut faire autrement que de voir que ça se passe, en ce moment-même.


-- -- --
Claude Gélinas . Administrateur . Éditeur
libertes.ca | chaudiere.ca .:. Dons: PayPal | DonorBox
Avatar du membre
cgelinas
Site Admin
Messages : 3910
Enregistré le : 18 janv. 2021, 11:01
Localisation : Lévis, QC

Mon commentaire, dans Facebook...

J'ai proposé de nombreuses solutions pour qu'on puisse améliorer notre sort, individuel et collectif.

D'ailleurs, le 20 mai 2024, je vous oartageais ces idées:

https://forum.chaudiere.ca/viewtopic.php?t=5743

Rares seront ceux qui prendront le temps d'aller lire (pour s'inspirer, eux-mêmes, notamment) mais c'est correct, l'important étant de faire l'effort et après ça, il appartient à chacun de faire son bout de chemin.


-- -- --
Claude Gélinas . Administrateur . Éditeur
libertes.ca | chaudiere.ca .:. Dons: PayPal | DonorBox
Avatar du membre
cgelinas
Site Admin
Messages : 3910
Enregistré le : 18 janv. 2021, 11:01
Localisation : Lévis, QC

Mon commentaire-réponse, dans Facebook...

Melanie Larin dans quelques années, ce sera tard, disons, pour lutter contre ce remplacement parce que les blancs vont devenir les autochtones du Canada et dans (probablement) quelques décennies, les autochtones seront plus nombreux que nous et ce sera l'ONU, via les autochtones qui contrôleront de larges pans de la vie, au Canada.

C'est via les autochtones (pour la reprise des terres et la fiscalité "verte" anti-carbone-mondialiste) que le plan mondialiste s'articule et ça explique pourquoi les autochtones se font remettre des droits, en quantité XXL. C'est la venue de la tyrannie mondialiste via leurs anciens traités.

C'est très habile de la part des mondialistes.

L'idée était de les persécuter, précédemment, pour les acheter plus facilement, au moment venu. Et le moment est venu. Comme on peut tous le constater.

Et l'immigration massive est là pour travailler pour la tyrannie qui s'installe telle une nouvelle normale qu'on trouve toxique mais qui, ailleurs, est présentée comme juste "normale".

Ajoutez des règles lourdes et inutiles, comme les objectifs de développement durable de l'ONU et les règles "environnement, social et gouvernance" de Larry Fink de BlackRock (avec le FEM, notamment) et vous voyez comment on se fait limiter pour être plus facilement contrôlables, d'ici à ce qu'on soit remplacés.

Ce qui est fascinant, c'est qu'aussi peu de Québécois se rendent compte de ce qui se passe.

Heureusement, vous ne faites pas partie de ceux-là.

D'ailleurs, il y a de la place pour les blancs dans l'avenir mais il nous faudra se battre pour absolument tout contre une concurrence habituée à se battre pour tout (notamment dans leur pays d'origine).

Alors, ce sera une expérience que certains pourraient trouver particulièrement éprouvante.

Il nous faut donc créer mieux et garder espoir, malgré les défis amenés par ceux qui ont, essentiellement, pas mal toutes les richesses et qui, incidemment, contrôlent déjà le théâtre qui est presqu'entièrement manufacturé pour nous garder... "dociles".


-- -- --
Claude Gélinas . Administrateur . Éditeur
libertes.ca | chaudiere.ca .:. Dons: PayPal | DonorBox
Avatar du membre
cgelinas
Site Admin
Messages : 3910
Enregistré le : 18 janv. 2021, 11:01
Localisation : Lévis, QC

Mon commentaire-réponse, dans Facebook...

Danielle Vanasse plusieurs, pas tout mais plusieurs, gardent leur fortune dans leur pays et débarquent ici sans ressources.

Le gouvernement les "prend en charge", eux et leurs enfants et ensuite, au besoin, s'ils ont besoin de quelque chose, ils peuvent demander à leur famille de leur transférer discrètement des fonds, via diverses plateformes ou schèmes commerciaux.

C'est super-habile.

Ça nous épuise financièrement et ça nous endette mais ce n'est pas un problème pour ceux qui profitent des programmes.

C'est pour cette raison qu'il y a autant de demandeurs d'asile qui arrivent ici habillés avec des marques de luxe et des bijoux dispendieux mais bénéficient quand même de l'aide mur-à-mur de nos fonds publics.

Aucun Canadien n'a accès à autant de bénéfices en si peu de temps (sans jamais avoir payé un seul sou noir).

Et quand les volumes de demandeurs d'asile dépassent les records historiques, on comprend que ce n'est pas juste un phénomène d'exception, c'est un remplacement, en règle.

Il y a bien sûr des exceptions.

Il y en a toujours.

Et ça permet de mieux masquer le schème sous-jacent.

Si on était à la place des demandeurs d'asile, on ferait peut-être la même chose qu'eux mais il se trouve que nous ne sommes pas eux, justement.

Nous sommes ceux qui paient pour tout ce qui leur est gracieusement et immédiatement offert.

D'où l'urgence de dénoncer le lamentable état des lieux, en matière d'immigration massive record et insoutenable, au Canada et au Québec.


-- -- --
Claude Gélinas . Administrateur . Éditeur
libertes.ca | chaudiere.ca .:. Dons: PayPal | DonorBox
Répondre