Trudeau: trafic de très jeunes femmes vers les endroit les plus dangereux du monde

Visibles par le grand-public qui n'est pas encore inscrit. Les messages sont effacés automatiquement après 120 jours. Un peu l'équivalent d'un immense chat de groupe, visible par tous, incluant les visiteurs.
Répondre
Avatar du membre
cgelinas
Site Admin
Messages : 2250
Enregistré le : 18 janv. 2021, 11:01
Localisation : Lévis, QC

Justin Trudeau, trafiqueur d'écolières?

C'est George Galloway qui revient sur ce sujet très chaud...

La preuve est là! Non seulement Justin Trudeau fournissait à l'EIIL de nouveaux combattants, mais il leur offrait des écolières européennes avec qui coucher dans leurs enfers meurtriers, trempés du sang d'otages occidentaux, des Syriens, etc. Oh, combien douloureusement LIBÉRAL!

Le commentaire-vidéo original est donc ici, si vous ne l'avez pas encore visionné.

George Galloway fait référence à la jeune Shamima Begum qui parle de ce trafic rendu possible par l'aide canadienne, sous le gouvernement de Justin Trudeau.

Voici des explications du racket pro-ISIS et vous aurez compris que Trudeau n'en parle pas! Évidemment...


-- --


Ce scandale qui continue d'être revisité et développé va continuer de faire couler de l'encre.



Source: Ma publication, dans Twitter



-- -- --
Fichiers joints
shamima-begum-6.jpg
shamima-begum-6.jpg (65.38 Kio) Vu 443 fois
shamima-begum-5.jpg
shamima-begum-5.jpg (73.49 Kio) Vu 443 fois
shamima-begum-4.jpg
shamima-begum-4.jpg (69.2 Kio) Vu 443 fois
shamima-begum-3.jpg
shamima-begum-3.jpg (47.91 Kio) Vu 443 fois
shamima-begum-2.jpg
shamima-begum-2.jpg (43.34 Kio) Vu 443 fois
shamima-begum-1.jpg
shamima-begum-1.jpg (55 Kio) Vu 443 fois
george-galloway-sur-justin-trudeau-4.jpg
george-galloway-sur-justin-trudeau-4.jpg (67.57 Kio) Vu 445 fois
george-galloway-sur-justin-trudeau-3.jpg
george-galloway-sur-justin-trudeau-3.jpg (61.03 Kio) Vu 445 fois
george-galloway-sur-justin-trudeau-2.jpg
george-galloway-sur-justin-trudeau-2.jpg (66.92 Kio) Vu 445 fois
george-galloway-sur-justin-trudeau-1.jpg
george-galloway-sur-justin-trudeau-1.jpg (63.28 Kio) Vu 445 fois
Claude Gélinas . Administrateur . Éditeur
libertes.ca | chaudiere.ca .:. Dons: PayPal | DonorBox
Avatar du membre
cgelinas
Site Admin
Messages : 2250
Enregistré le : 18 janv. 2021, 11:01
Localisation : Lévis, QC

4 septembre 2022


La pression monte pour une enquête indépendante sur le trafic présumé d'une écolière britannique en Syrie par un agent canadien en 2015


Des hauts responsables du renseignement canadien soutiendraient une enquête sur le rôle profondément controversé de leur organisation dans le passage clandestin de l'écolière britannique Shamima Begum en Syrie, a appris l' Observer .

Des sources ont déclaré à Tasnime Akunjee, l'avocat représentant la famille de Begum, qu'il y avait une grande inquiétude dans ses rangs qu'un passeur travaillant pour le renseignement canadien ait aidé Begum et deux amis de Bethnal Green, dans l'est de Londres, à rejoindre l'État islamique en Syrie. Jusqu'à présent, des sources au sein du Service canadien du renseignement de sécurité (SCRS) ont gardé leurs conseils sur le scandale depuis qu'il a été révélé la semaine dernière que la police métropolitaine de Londres aurait su qu'un passeur lié aux services de sécurité occidentaux avait trafiqué les 15 ans Agé de.

Akunjee a déclaré: "J'ai parlé à des personnes au sein du SCRS qui sont extrêmement préoccupées et choquées par son rôle dans le trafic de Shamima Begum et soutiendraient fermement une enquête sur son implication." Il a également suggéré qu'au moment du trafic présumé de Begum en 2015, les responsables du renseignement canadien semblaient avoir enfreint les directives opérationnelles du service.

"Il convient également de noter qu'au moment de son trafic vers la Syrie , le SCRS n'avait pas le pouvoir légal de recruter et de fournir des ressources à une personne engagée dans le soutien au terrorisme", a déclaré Akunjee.

Parmi les deux amis de Begum introduits clandestinement en Syrie par Mohammed al-Rashed – un agent double travaillant à la fois pour l'EI et le renseignement canadien – Kadiza Sultana, alors âgée de 16 ans, aurait été tuée lors d'un raid aérien tandis qu'Amira Abase, alors âgée de 15 ans, est portée disparue. La pression monte également au Royaume-Uni pour une enquête indépendante sur ce que le Met et les services de sécurité britanniques savaient précisément du réseau de trafic qui a emmené les trois écolières londoniennes en Syrie.

Le Canada a admis en privé son implication alors qu'il craignait d'être exposé et a demandé avec succès à la Grande-Bretagne de dissimuler son rôle, selon un nouveau livre, L'histoire secrète des cinq yeux de Richard Kerbaj . Five Eyes est le réseau qui partage des renseignements entre la Grande-Bretagne, les États-Unis, le Canada, l'Australie et la Nouvelle-Zélande. Il rapporte que deux responsables du SCRS ont rencontré alors le chef du contre-terrorisme du Met, Richard Walton, en mars 2015, peu après la disparition de Begum.

Ces révélations ont incité le premier ministre du Canada, Justin Trudeau, à plaider pour que les services de renseignement soient "flexibles et créatifs", mais, a-t-il ajouté, à respecter également des règles strictes. Akunjee a également déclaré qu'il fallait répondre à des questions sur le trafic d'enfants vers l'EI en tant qu'actifs potentiels du renseignement.

Les révélations de la semaine dernière ont également conduit à de nouveaux appels au gouvernement britannique pour qu'il examine la myriade de manquements à la sauvegarde et à la sécurité publique dans cette affaire.

Begum, aujourd'hui âgée de 23 ans, est piégée dans un camp en Syrie et a affirmé avoir été victime de la traite vers Isis. Elle fait appel contre le retrait de sa nationalité britannique en 2019.



Source: The Guardian

Plus de détails dans WSWS.



-- -- --
Fichiers joints
une-enquete-a-ete-demandee-pour-faire-la-lumiere.jpg
une-enquete-a-ete-demandee-pour-faire-la-lumiere.jpg (72.79 Kio) Vu 441 fois
Claude Gélinas . Administrateur . Éditeur
libertes.ca | chaudiere.ca .:. Dons: PayPal | DonorBox
Répondre