Page 1 sur 1

Le ciel a-t-il été formé pour la demeure d'un serpent?

Posté : 18 sept. 2023, 09:40
par cgelinas
"Le ciel a-t-il formé cet amas de merveilles

Pour la demeure d’un serpent?"



Pierre Corneille

C'est tiré du monologue de Psyché (Acte III, scène 2):

https://compagnieaffable.com/2015/06/10 ... i-scene-2/

De ce même monologue, voici un autre extrait qui m'a fait réfléchir:

"Tout autant de moments que ma mort se recule,
Sont autant de nouveaux malheurs ;
Plus elle tarde, et plus de fois je meurs."

Difficile de ne pas capter le sens profond de ces mots choisis pour passer outre les idéologies de l'époque pour relativiser tous nos petits et grands malheurs, pas vrai?

-- --

C'est-là une puissante citation qu'avait rappelée Paul Valéry dans le cadre de son poème-histoire intitulé "La jeune parque (1920)" provenant des "Œuvres de Paul Valéry", aux Éditions de la N.R.F., 1933, O.C. 3 (p. 55-88).

https://fr.wikisource.org/wiki/La_Jeune_Parque

https://duckduckgo.com/?q=%C5%92uvres+d ... F.%2C+1933

Pour mieux connaître Paul Valery et pour comprendre pourquoi cette citation de Pierre Corneille l'avant autant marqué, je vous invite à lire l'entretien intitulé "Les interrogations de Paul Valéry traversent toutes les sciences humaines et sociales":

https://www.college-de-france.fr/fr/act ... t-sociales

Voici un extrait qui cadre l'action sociéto-poétique de Paul Valery qui a vécu pendant les 2 grandes guerres mondiales, en Europe:

"Il [Paul Valery] entame un travail qui consiste à réfléchir aux conditions de possibilité d’une création par l’esprit et aux processus engagés. Partant d’une réflexion sur le cerveau, l’esprit, sa relation avec le corps et avec le monde alentour, il analyse la façon dont se forment les « œuvres de l’esprit ».

Plus tard, il s’intéresse aux « œuvres collectives de l’esprit », c’est-à-dire au niveau de la société.

Ses recherches construisent une sorte de parcours très général de la vie intellectuelle, ce que j’appellerais volontiers une anthropologie de l’esprit, ancrée dans une biologie et une physiologie du cerveau, et en même temps inscrite dans la culture et la société."

Ainsi donc, n'ayez pas la mauvaise idée de vous construire des pensées limitantes alors que celles-ci existent pour vous abstraire de ces mêmes limitations.

Soyons les clés pour toutes les serrures et brillons par notre conscience de ne pas se laisser limiter par les serrures des tyrans.



Source: Ma publication, dans VK et Facebook


J'en ai aussi parlé, dans Twitter.



-- -- --