La nécessaire discussion à propos des antidépresseurs

Nous avons hâte de vous accueillir, en tant que membre.
Répondre
Avatar du membre
cgelinas
Site Admin
Messages : 3724
Enregistré le : 18 janv. 2021, 11:01
Localisation : Lévis, QC

Prozac, Zoloft, Paxil, Effexor, Cymbalta... que pensez-vous des antidépresseurs?

Croyez-vous que la solution pharmaceutique prend trop de place?

Les alternatives thérapeutiques contre les états dépressifs et la dépression sont-elles trop peu mises à contribution?


Pour y voir plus clair, j'ai préparé un article équilibré sur la question, dans Succes.ca...


Mais je tente de comprendre la question des antidépresseurs depuis le point de vue de ceux qui vivent, d'une manière ou d'une autre, avec cette condition. Même via un proche ou une connaissance.


L'idée étant d'échanger, d'une manière plus large, à propos de ce sujet qui a longtemps fait l'objet de tabous, socialement-parlant et même pour la personne dépressive, elle-même, dans sa famille ou son entourage.


Aujourd'hui encore, les états dépressifs peuvent affubler des personnes au moment où elles ne s'y attendent pas.

Ainsi, il me semble important que nous puissions entretenir une conversation à propos de l'état de la dépression et de ses traitements, aujourd'hui.

Qui plus est, selon vous, l'emphase est-elle mise sur le traitement de la dépression ou sa guérison, pure et simple?



Source: Ma publication, dans VK, BMaC et Facebook


Extrait facile à partager, comme ici, dans Twitter...

Le recours aux antidépresseurs est-il encore le "meilleur" moyen d'adresser les états dépressifs et la dépression?

https://www.buymeacoffee.com/logixca/la ... dpresseurs

Mon commentaire, dans Facebook...

Je m'intéresse, avec vous, aux antidépresseurs.

Certains les connaissent très intimement et d'autres en entendent parler sans y avoir eu recours mais dans tous les cas, les antidépresseurs ne laissent personne indifférent.

Nous devons prendre un moment pour en parler.

Pourquoi?

Parce qu'au fond, ça nous affecte tous.

Il est légitime de se questionner à propos du nombre de plus en plus élevé de gens qui se retrouvent à prendre des antidépresseurs.

Individuellement, certains choix demeurent fondamentaux pour profiter d'une vie à la hauteur de son potentiel et (lorsque possible) de ses aspirations mais socialement aussi, nous devons nous questionner.


-- -- --
Fichiers joints
jeune-homme-en-reflexion.jpg
jeune-homme-en-reflexion.jpg (72.95 Kio) Vu 36 fois
femme-en-etat-depressif.jpg
femme-en-etat-depressif.jpg (69.89 Kio) Vu 36 fois
Claude Gélinas . Administrateur . Éditeur
libertes.ca | chaudiere.ca .:. Dons: PayPal | DonorBox
Répondre