Gates choisit le Wyoming pour mettre en place un réacteur nucléaire expérimental

Destinées au grand-public qui n'est pas encore inscrit.
Répondre
Avatar du membre
cgelinas
Site Admin
Messages : 1594
Enregistré le : 18 janv. 2021, 11:01
Localisation : Lévis, QC

17 novembre 2021


TerraPower, une entreprise d’énergie nucléaire fondée par Bill Gates, a annoncé mardi qu’elle avait choisi une ville minière de charbon dans le Wyoming comme site pour la construction d’une centrale nucléaire de démonstration de 4 milliards de dollars avec un financement partiel du gouvernement américain.

TerraPower, avec GE Hitachi Nuclear Energy, a choisi Kemmerer, une ville isolée de l’ouest du Wyoming, pour la construction de la centrale de Natrium « à la suite d’un processus d’évaluation approfondi et de réunions avec des membres et des dirigeants de la communauté », selon un communiqué publié sur le site Web de la société. Les facteurs qui ont choisi Kemmerer comprenaient les caractéristiques physiques, l’infrastructure et la capacité du site à obtenir un permis de la Commission de réglementation nucléaire.

Le réacteur de démonstration Natrium de 345 mégawatts, dont l’ouverture est prévue en 2028, remplacera essentiellement la centrale au charbon de Naughton, propriété de Warren Buffett, qui devrait être fermée en 2025. La construction de la nouvelle centrale nucléaire avancée devrait donner de l’emploi à environ 2 000 personnes avec 250 employés nécessaires pour soutenir les activités quotidiennes.

« Au nom de Kemmerer et des communautés environnantes, nous sommes heureux et ravis d’accueillir le projet de démonstration Natrium. C’est formidable pour Kemmerer et génial pour le Wyoming », a déclaré Bill Thek, le maire de Kemmerer.

Environ la moitié du financement du projet, soit 1,9 milliard de dollars, sera effectuée par le gouvernement américain dans le cadre du projet de loi sur les infrastructures du président Joe Biden, qui a été signé récemment avec le soutien des deux partis. En plus de la centrale de Natrium, d’autres réacteurs nucléaires avancés sont soutenus par le gouvernement, le ministère de l’Énergie prévoyant d’investir 3,2 milliards de dollars dans de telles entreprises sur une période de sept ans.

« C’est une subvention gouvernementale très sérieuse », a déclaré Chris Levesque, président et chef de la direction de TerraPower, aux journalistes. « C’était nécessaire parce que le gouvernement américain et l’industrie nucléaire américaine prenaient du retard. »

Les réacteurs nucléaires avancés sont de plus petite taille par rapport aux réacteurs traditionnels et pourraient être construits dans des endroits éloignés. Le réacteur Natrium dispose d’un réacteur rapide refroidi au sodium de 345 mégawatts avec un système de stockage d’énergie à base de sel fondu plutôt que de l’eau utilisée dans les réacteurs d’aujourd’hui. La centrale aura la capacité d’alimenter 250 000 foyers et, si nécessaire, le réacteur pourrait être porté à 500 mégawatts, soit assez de puissance pour près de 400 000 foyers.

Une fois que l’usine de démonstration commencera à fonctionner avec succès, Gates a déclaré que le concept pourrait être rapidement étendu ou reproduit ailleurs.

« Les communautés énergétiques qui nous alimentent depuis des générations ont de réelles opportunités d’alimenter notre avenir énergétique propre grâce à des projets comme celui-ci, qui fournissent des emplois bien rémunérés et inaugurent la prochaine vague de technologies nucléaires », a déclaré la secrétaire à l’Énergie, Jennifer Granholm, dans un communiqué.

Le réacteur Natrium est alimenté par de l’uranium enrichi jusqu’à 20%. C’est un niveau beaucoup plus élevé que l’exigence d’aujourd’hui, qui, selon les détracteurs de la technologie, pourrait être une cible attrayante pour les militants qui cherchent à créer une arme nucléaire brute.

Alors que TerraPower affirme que Natrium fournira « quatre fois plus d’efficacité énergétique que les réacteurs à eau légère », un rapport (pdf) de l’Union of Concerned Scientists a déclaré: « Peu de preuves soutiennent les affirmations selon lesquelles les NLWR seront nettement plus sûrs que les LWR d’aujourd’hui ». NLWR fait référence aux réacteurs nucléaires à eau non légère (la fameuse "eau lourde ou oxyde de deutérium").

« L’affirmation selon laquelle tout système de réacteur nucléaire peut « brûler » ou « consommer » des déchets nucléaires est une simplification excessive trompeuse. Les réacteurs ne peuvent en fait utiliser qu’une fraction du combustible nucléaire usé comme nouveau combustible, et la séparation de cette fraction augmente les risques de prolifération nucléaire et de terrorisme », indique le rapport.

Gates avait initialement choisi Pékin pour mettre en place le réacteur expérimental par le biais d’un partenariat avec la société d’État China National Nuclear Corp., mais l’administration de Donald Trump a restreint les accords nucléaires avec la Chine, forçant TerraPower à choisir un nouveau partenaire et un nouveau site.




Source: The Epoch Times




-- -- --
Fichiers joints
terrapower-et-ge-hitachi-energy.JPG
terrapower-et-ge-hitachi-energy.JPG (26.06 Kio) Vu 210 fois
reacteur-nucleaire.JPG
reacteur-nucleaire.JPG (58.45 Kio) Vu 210 fois
le-systeme-energetique-integre.JPG
le-systeme-energetique-integre.JPG (35.75 Kio) Vu 210 fois
le-reacteur-nucleaire-natrium-pour-2028.JPG
le-reacteur-nucleaire-natrium-pour-2028.JPG (60.68 Kio) Vu 210 fois
le-but-de-terrapower.JPG
le-but-de-terrapower.JPG (63.83 Kio) Vu 210 fois
la-technologie-natrium.JPG
la-technologie-natrium.JPG (65.73 Kio) Vu 210 fois
ge-hotachi-energy-nucleaire.JPG
ge-hotachi-energy-nucleaire.JPG (64.47 Kio) Vu 210 fois
construction-du-reacteur-natrium.jpg
construction-du-reacteur-natrium.jpg (35.12 Kio) Vu 210 fois
bill-gate-de-terrapower.JPG
bill-gate-de-terrapower.JPG (44.28 Kio) Vu 210 fois
Claude Gélinas . Administrateur . Éditeur
libertes.ca | chaudiere.ca .:. Dons: PayPal | DonorBox
Avatar du membre
cgelinas
Site Admin
Messages : 1594
Enregistré le : 18 janv. 2021, 11:01
Localisation : Lévis, QC

Bill Gates est président du CA de TerraPower qui, avec GE Hitachi Energy va établir une centrale nucléaire à Kemmerer, au Wyoming, pour 2028.

Naturellement, le multi-milliardaire peut compter sur le gouvernement américain pour essuyer environ la moitié de la facture, à hauteur de 1,9 milliards de dollars.

Rappelons que Bill Gates avait initialement choisi Pékin pour mettre en place le réacteur expérimental par le biais d’un partenariat avec la société d’État China National Nuclear Corp., mais l’administration de Donald Trump a restreint les accords nucléaires avec la Chine, forçant TerraPower à choisir un nouveau partenaire et un nouveau site.

Et là, l'argent du public va (encore) servir à enrichir Bill Gates pour des décennies.




Source: Ma publication, dans VK




-- -- --
Fichiers joints
le-conseil-d-administration-de-terrapower-incluant-bill-gates.JPG
le-conseil-d-administration-de-terrapower-incluant-bill-gates.JPG (59.06 Kio) Vu 206 fois
Claude Gélinas . Administrateur . Éditeur
libertes.ca | chaudiere.ca .:. Dons: PayPal | DonorBox
Répondre